Logo BB

Vinification sans sulfite à la Cave de Lugny pour le Mâcon-Péronne En Chassigny 2016

La Cave de Lugny, premier producteur en Bourgogne, choisit la vinification sans sulfite pour son Mâcon–Péronne, lieu-dit « En Chassigny ». Cette stratégie nouvelle de bioprotection, plus en harmonie avec la nature en évitant le sulfitage des jus de raisins, réduit en conséquence l’apport de soufre.

La Cave de Lugny démontre ici son attachement aux valeurs du développement durable et son implication, entamée il y a 3 ans, dans la démarche Vigneron en Développement Durable.

 

Une nouvelle technique qui respecte la nature

La Cave de Lugny récolte et vinifie désormais le Mâcon-Péronne En Chassigny, lieu-dit du Nord du Mâconnais, en protégeant les jus de raisins biologiquement, ainsi :

  • Une partie du process d’élaboration du vin est exempt d’ajout de sulfites : de la vendange jusqu’à l’étape de fermentation
  • La quantité de sulfites finale a été réduite de 50%
  • Cette technique permet de dévoiler des aspects aromatiques parfois masqués par l’amertume des sulfites, révélant un vin tendu et fruité

 

Mâcon-Péronne en Chassigny, une initiative collective qui implique les vignerons coopérateurs

Douze producteurs de la Cave de Lugny se sont portés volontaires pour participer sur le millésime 2016 à ce projet novateur, sur 10 hectares de vignoble en Chardonnay de la commune de Péronne.

Cette nouvelle étape implique la responsabilité de chaque vigneron dès le bac à vendanger. Le travail des vignerons ne s’arrête plus aux portes du vendangeoir, ils sont désormais le premier maillon de l’étape de vinification et deviennent pleinement impliqués dans la démarche œnologique.

 

Fière des résultats obtenus avec ce premier millésime, la Cave de Lugny poursuit sa dynamique parcellaire et devrait très prochainement étendre ses essais de vinification sans sulfite au Pinot Noir, sur récolte manuelle. L’occasion, une fois encore de confirmer son remarquable potentiel.

 

Mais qu’est-ce que le SO2 ?

L’anhydride sulfureux (SO2) est l’un des additifs les plus anciens utilisés en œnologie. Par son large spectre d’action (antiseptique et antioxydant), il est un outil précieux pour le vinificateur pour l’élaboration et la conservation de vins de qualité. Ainsi, à la façon du jus de citron utilisé dans une salade de fruits pour que les fruits ne noircissent pas, nos Chardonnay, sensibles à l’oxydation une fois mis en bouteille, nécessitent une légère protection pour conserver leur fruité et leur fraîcheur.

 

Cave de Lugny : 995 rue des Charmes – 71260 Lugny /Facebook : @cavelugny

Vignerons en développement durable

www.v-dd.com

 

Contact presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *